Lafayette, nous voilà !

2013 – autodérision – Christmas Art Fair, Marseille expos 2013

lafayette

4 juillet 1917 – « La Fayette, nous voilà ! » Le colonel Charles Stanton prononce cette phrase devant la tombe de La Fayette, avant d’y déposer une couronne lors d’une cérémonie à laquelle assistait également le général Pershing, chef du corps expéditionnaire américain de la guerre 1914-1918.

19 décembre 2013 – Alors que les cérémonies de commémoration de la guerre 1914-1918 ont commencé, deux artistes mandatés par la galerie OÙ lieu d’exposition pour l’art actuel s’emparent de cette légende lors d’une Christmas Art Fair qui s’est tenue aux Galeries Lafayette à Marseille. Présenter des œuvres d’art à des personnes peu préparées à une confrontation radicale avec l’art contemporain nécessite un enthousiasme sans faille, débordant, inconditionnel, aveugle, guidé par la foi. Parce qu’ils travaillent sur la mémoire et le jeu, les artistes de
artspeculation ont pris plaisir à mettre en scène ce panache typiquement français, dans un lieu improbable : les toilettes réservées au personnel de ces mêmes Galeries :
- Lieu d’aisance dont l’état est probablement plus conforme aux standards de vie des employés précaires, contrastant avec les beaux étages destinés à la riche clientèle.
- Lieu des sens où l’art prend naissance.
Évidemment cela n’est pas sans évoquer un geste bien Duchampien mêlant calembour et scatologie.







Retour portofolio

Les commentaires sont fermés.